Origines de l’art-thérapie

Quoique la profession que nous connaissons aujourd’hui sous le nom d’art-thérapie, ne soit apparue qu’au siècle dernier, la pratique artistique a toujours été d’une importance cruciale dans les méthodes de guérison de plusieurs cultures tout au long de l’histoire de l’Humanité. Les débuts de l’art-thérapie moderne remontent au début des années 1900 lorsque les psychiatres se demandèrent tout d’abord s’il existait une relation entre l’œuvre produite réalisée par le patient et sa maladie.

À la même époque, les enseignants en art Plastiques remarquèrent que les dessins libres et spontanés des enfants constituaient en fait, une sorte d’autobiographie, qui communiquait des messages significatifs au niveau émotionnel et symbolique. 

Ce sont ces deux domaines d’intérêt qui furent à l’origine de la création d’une discipline distincte, l’art-thérapie dans les années 30. La fondation de l’art-thérapie au Canada est l’œuvre de quatre figures pionnières: Marie Revai, de Montréal, et Martin Fischer de l’Ontario, Irne Dewdney et Selwyn Dewdney.


Au cours de la seconde moitié du 20 e siècle, les art-thérapeutes s’organisèrent de plus en plus, en créant des programmes universitaires de 2 e cycle , des associations professionnelles et en réalisant des journaux. L’Association Canadienne d’Art Thérapie (CATA) a été fondée en 1977. Un an plus tard, l’Université Concordia commença à offrir des cours en art-thérapie et mit en place un programme de maîtrise en 1983. L’Association des Art Thérapeutes du Québec (Quebec Art Therapy Association) a été fondée en 1981.

© 2015 Association des art-thérapeutes du Québec
911, rue Jean-Talon Est, Bureau 307B, Montréal, Québec

Powered by Wild Apricot Membership Software